Déplacements

La circulation, qu'elle soit routière, piétonne ou fluviale, est un excellent indicateur de la bonne santé d'une ville. Martigues l'a compris. Elle a mis en œuvre depuis des années une politique d'aménagements routiers afin de faciliter la fluidité de cette circulation.

Présentation

Un réseau de transports en commun, "Ulysse", veille à la protection de l'environnement, à l'accessibilité et à la mobilité pour tous.

De même, de nombreux espaces piétonniers ont vu le jour dans les différents quartiers du centre-ville. Par ailleurs, la Ville poursuit le développement de voies cyclables sur l'ensemble du territoire Martégal.

Enfin, dans un souci constant d'améliorer les conditions de circulation, la Ville de Martigues a mis en place depuis février 2012, une navette fluviale. Trois tranches horaires sont prévues. Tous les trajets sont gratuits.

L'ensemble de ces aménagements est complété par des actions de sécurité routière  qui se traduise par des interventions dans le différent établissement scolaire de la ville et auprès des personnes âgées. Pour ces actions Martigues a été récompensée à plusieurs reprises. Celles-ci revêtent plusieurs formes, du Plan de Déplacement des Etablissement Scolaire, à la sensibilisation par des associations spécialisées ou encore la formation par la Police Municipale de nos plus jeunes concitoyens.

La carte interactive

Cliquer sur la flèche en haut à gauche de la carte pour afficher la légende et choisir votre carte (carte des stationnements voitures / carte des stationnements pour 2 roues / carte des pistes cyclables / cartes des zones piétonnes).

Légende

Une voie verte est une route exclusivement réservée à la circulation des véhicules non motorisés (thermiquement) et des piétons.

Une voie verte est un aménagement en site propre (indépendant du réseau routier), réservé à l'usage exclusif des circulations douces: vélos, piétons (y compris à mobilité réduite

Pour autant, les services de police, de sécurité, les véhicules d'entretien ou de service sont autorisés à y circuler.

Zone de rencontre : limitée à 20km/h

La zone de rencontre est un espace partagé entre tous les usagers, où la vitesse est limitée à 20km/h et le piéton prioritaire. Il s’agit de quartiers très fréquentés par les piétons (comme des zones touristiques, commerciales ou culturelles) ou de rues dont les trottoirs sont si étroits qu’il est difficile d’y marcher.

  • Piétons: Vous circulez librement sur les trottoirs et la chaussée. Vous êtes prioritaires sur tous les autres usagers
  • Cyclistes: Vous pouvez circuler dans les deux sens de circulation.
  • Conducteurs: Roulez doucement! À 20km/heure, vous pourrez vous arrêter à tout instant pour céder le passage aux piétons et cyclistes. Attention, le stationnement est strictement interdit en dehors des zones signalées. (Article R110-2 du code de la route)

La limitation à 30km/h permet de réduire considérablement le risque d'accidents et leur gravité, mais aussi de diminuer les nuisances sonores et la pollution

En effet, les objectifs des zones 30 sont :

  • d’améliorer la sécurité des usagers de la voirie par une diminution des vitesses au niveau d’une vitesse compatible avec la sécurité des piétons et des cyclistes ce qui diminue considérablement le nombre et la gravité des accidents
  • de renforcer la qualité de vie dans les quartiers, par une diminution du volume de trafic et un report du trafic de transit sur les voiries adaptées, une amélioration de la sécurité routière et une diminution espérée de la pollution et du bruit, au profit de la quiétude des habitants du quartier
  • de réaffirmer des lieux d’échange, d’activité et d’animation nécessitant des circulations lentes;
  • de protéger, voir stimuler les modes de déplacements doux en leur assurant sécurité et convivialité;
  • de créer des espaces plus sûrs et plus agréables en incitant à un comportement adapté.

C’est une voie exclusivement réservée aux cycles à deux ou trois roues sur une chaussée à plusieurs voies. Unidirectionnelle, elle permet, par la présence forte du cycliste sur la chaussée même, d'introduire non seulement une certaine forme de modération de la vitesse du trafic motorisé mais aussi de montrer aux utilisateurs de l'espace public que “le vélo existe” et qu'il constitue une alternative valable à l'automobile dans le choix du mode de déplacement.

Comme pour la bande dérasée expliquée ci-dessus, la surlargeur cyclable est une voie exclusivement réservée aux cycles à deux ou trois roues sur une chaussée à plusieurs voies. Unidirectionnelle, elle permet, par la présence forte du cycliste sur la chaussée même, d'introduire non seulement une certaine forme de modération de la vitesse du trafic motorisé mais aussi de montrer aux utilisateurs de l'espace public que “le vélo existe” et qu'il constitue une alternative valable à l'automobile dans le choix du mode de déplacement.

Une piste cyclable est une chaussée réservée aux vélos. Elle peut être à sens unique, il y en a alors de chaque côté de la route, soit à double sens.

Parfois des pistes sont identifiées sur l'emprise du trottoir, on parle alors de pistes à hauteur de trottoir.