Le saviez-vous ? Cinémathèque

Notre équipe est mobilisée pour vous proposer des anecdotes sur le cinéma et vous faire patienter, régulièrement mis à jour et toujours utiles durant ces journées. Retrouvez-les ci-dessous.

Le saviez-vous ?

« Vacances explosives » de Christian Stengel (1957)

Le tournage à Martigues

L'actrice Arletty a tourné à Martigues, plus précisément à la Villa Khariessa dans le film "Vacances explosives", une comédie policière farfelue de Christian Stengel (1957). 

Le film

Arletty c'est "L'Hôtel du nord" (1938) avec cette fameuse réplique ""Atmosphère, atmosphère ! Non mais est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ?" mais encore son interprétation inoubliable de Garance dans "Les Enfants du paradis" (1943), deux chefs d'œuvre de Marcel Carné.

Une copie 16 mm est conservée dans les fonds de la Cinémathèque Prosper Gnidzaz.

« La cuisine au beurre» (1963) de Gilles Grangier

HOMMAGE à Georges Rostan

C'est avec une grande tristesse que nous venons d'apprendre la disparition de l'acteur marseillais Georges Rostan (marmiton dans "La Cuisine au beurre" de Gilles Grangier, 1963). 

Nous avons pu le voir aussi dans "L'Age ingrat" de Gilles Grangier (1964) aux côtés de Jean Gabin et Fernandel, de "Retour à Marseille" (1980) de René Allio et de "Les Collègues" (1999) de Philippe Dajoux.
Il nous a laissé un beau témoignage autour du tournage de "La Cuisine au beurre" (tourné à Martigues). Il était présent lors du vernissage de l'exposition "Les Secrets de la Cuisine au beurre" présentée à la Cinémathèque Prosper Gnidzaz en 2016 ainsi que lors de l'inauguration des statuts de Fernandel et Bourvil en février dernier, sur le quartier de l'Ile, lieu du tournage. . 

La ville de Martigues transmet ses sincères condoléances et l'expression de sa profonde sympathie à la famille de Monsieur Rostan. 

Les archives sur Georges Rostan sont consultables à la Cinémathèque Prosper Gnidzaz.

« Peau de banane » (1963) de Marcel Ophuls

Tournage à Martigues

Jeanne Moreau et Jean-Paul Belmondo ont tourné à Martigues dans le film « Peau de banane » (1963) de Marcel Ophuls, fils de Max Ophuls. 

Le film

Présentation

Le cinéaste a su s'entourer d'une belle équipe : Claude Sautet et Daniel Boulanger au scénario.

Costa-Gavras et Claude Pinoteau, assistants réalisateur. 

Et un casting en or où le duo Moreau-Belmondo est accompagné de Claude Brasseur, Jean-Pierre Marielle, Alain Cuny, Paulette Dubost...

Synopsis

Avec l'aide de son ex-mari, une jeune femme veut venger son père, que des associés escrocs ont ruiné.

L'affaire est menée rondement grâce à l'astuce et à l'aplomb de la femme.

Son ex-mari retombe amoureux d'elle.