Francis Picabia

Nos équipes du musée Ziem sont mobilisées pour vous proposer des activités et des conseils pour adultes et enfants régulièrement mis à jour et toujours utiles durant ces journées. Ci-dessous découvrez les oeuvres de FRANCIS PICABIA.

Les œuvres

Francis Picabia sur les traces de Ziem à Martigues

Francis Picbia a été formé à l’école du Louvre puis à l’école des Beaux-Arts et à l’école supérieure des arts décoratifs de Paris.

Picabia est aujourd’hui considéré comme un des artistes majeurs de l’art moderne pour son appartenance au surréalisme. Dans ses œuvres de jeunesse, il est fortement influencé par l’impressionnisme. L’admiration de Picabia pour Félix Ziem, qu’il a découvert grâce à la collection de son oncle maternel, l’amène à Martigues dès 1898.

En 1905, moment où le fauvisme émerge, Picabia continue d’explorer l’impressionnisme comme en témoigne le tableau Étang de Berre, paysage de la Mède. Dans cette marine de petit format, l'eau et le ciel sont décrits dans des tons pastels, verts et mauves séparés par une ligne d'horizon orangée. Les coups de pinceaux forment une surface mouvementée qui traduit la présence d'un vent  fort. L’influence des peintres impressionnistes est visible dans le souci qu’à Picabia de noter les impressions fugitives et la mobilité des phénomènes climatiques et lumineux mais aussi dans le refus des teintes sombres, des nuances élaborées et dans l’utilisation de couleurs pures que fait papilloter une touche fragmentée.

Présentation

Au rythme de l'étang 

Quand Picabia découvre Martigues, il est séduit par la ville et par l'étang de Berre qu'il représente dans plusieurs paysages comme, ici, par temps de mistral. 

En pratique

Nous invitons avec cet atelier à composer trois paysages de l'étang à trois moments différents : 

Observez la partie de l'étang où il y a de belles et de nombreuses nuances colorées et munissez-vous de trois feuilles de petits formats​.

Avec de la peinture opérez à des mélanges de couleurs dans des camaïeux que vous souhaitez afin de réaliser l'étang calme sur la première feuille, agité sur la seconde et avec une tempête sur la troisième. 

Accentuez, rythmez vos touches selon l'état souhaité de l'eau ! Vous pouvez jouer aussi sur la largeur de vos pinceaux !

C'est maintenant  à vous de contrôler vos gestes !

  

Contact