Ville de Martigues
Ville de Martigues

La prévention dans les écoles

La prévention dans les écoles est prévue par le Le PPMS (Plan Particulier de Mise en Sureté). Il regroupe l’ensemble des procédures visant à préserver l’intégrité physique et morale des élèves. Il se présente sous forme d’un document écrit qui est le fruit de réflexion collective de l’équipe pédagogique de chaque établissement.

Contexte

Selon la réglementation, les chefs d’établissement scolaire sont responsables des élèves durant le temps scolaire. Ils peuvent avoir à faire face à des situations d’exception et se trouver démunis d’informations relatives à la conduite à tenir en cas de catastrophe.

En effet, si l’évacuation des locaux prévue en cas d’incendie est connue et validée par des exercices, la mise à l’abri des personnes exposées lors d’un accident majeur relève d’une organisation fondamentalement différente.

A l'initiative conjointe des Ministères de l'Environnement et de l'Education Nationale, les PPMS, anciennement plans SESAM (Secours dans un Etablissement Scolaire face à l’Accident Majeur) ont été proposés aux établissements scolaires et approuvés en 1996. Ils ont été testés pour la première fois à grande échelle en novembre 1997 dans la région de l’Etang de Berre dans 17 établissements autour de Fos-sur-Mer. Ce plan de secours type est reproductible à l’identique dans toute la France. Il permet de gérer une situation d’urgence avec les moyens propres à l’établissement, en attendant l’arrivée des secours extérieurs.

Rôle de la ville

Le PPMS se décline à Martigues sous la forme d’un plan de regroupement adapté à la nature du risque industriel le plus important : le nuage de gaz toxique (chlore, brome, acide fluorhydrique, amoniac…).

Les articles L2211-1 et L2212 -2 du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT) mentionnent la mission de sécurité du Maire sur le territoire de sa commune.

"Le maire concourt par son pouvoir de police à l'exercice des missions de sécurité publique."

"Le soin de prévenir, par des précautions convenables, et de faire cesser, par la distribution des secours nécessaires, les accidents […] tels que les incendies, les inondations, […] de pourvoir d'urgence à toutes les mesures d'assistance et de secours et, s'il y a lieu, de provoquer l'intervention de l'administration supérieure."

Pour ce qui concerne les établissements appartenant à la commune (les écoles primaires et maternelles), le Maire prend à sa charge les aménagements de bâti et a fournit les fournitures permettant l'application de ce plan (lot PPMS).

Actions menées par la ville

A l'initiative de la Ville, les garderies, les crèches et les restaurants scolaires ont aussi fait l'objet de PPMS. En effet pendant le temps de restauration et de garderie les élèves sont sous la responsabilité de la commune. Depuis 1998, toutes les crèches, écoles et restaurants scolaires de la commune ont été visités afin d'établir un état des lieux sur les 3 points suivants :

  • les processus d'alerte et de communication
  • le lot PPMS (fournitures améliorant le regroupement)
  • la compatibilité du bâti avec le regroupement.

Un diagnostic du bâti a été établi en prenant en compte les principaux objectifs du PPMS :

  • répercussion de l'alerte dans toutes les classes
  • maintien de la communication avec la cellule de crise (bureau du directeur, en général, seule liaison téléphonique avec l’extérieur, et liaison interne par interphone avec toutes les zones de regroupement)
  • étanchéité des lieux de regroupement
  • confort des élèves durant le regroupement (quelques heures).

Ce diagnostic a permis d'établir des propositions d'actions et d'aménagements qui ont permis à terme, une meilleure application des PPMS.

Principe général du regroupement

Les directeurs d'établissement restent les responsables de la mise en place et de l'application des procédures inhérentes aux PPMS. Ils doivent constituer un groupe de travail « Risques Majeurs » qui aura la charge d’élaborer ce plan en définissant :

  • Les signaux d’alerte et leur répercussion dans toutes les classes ;
  • La communication avec la cellule de crise ;
  • Le plan de regroupement et / ou d’évacuation, les itinéraires et les consignes correspondantes.
  • La simulation, exercices.

En savoir plus : http://www.cypres.org/ et http://www.ecologie.gouv.fr

Ville de Martigues

Lettre d'information

Inscription à la lettre d'information
Martigues, Ville Fleurie 4 étoiles

Mairie de Martigues

Hôtel de ville de Martigues
Avenue Louis Sammut
BP 60101
13692 Martigues cedex

Tél : 04 42 44 33 33
Fax : 04 42 42 10 50

Réalisation Stratis

Mairie de Martigues
Hôtel de ville de Martigues
Avenue Louis Sammut
BP 60101
13692 Martigues Cedex
Tél. : 04 42 44 33 33 - Fax : 04 42 44 34 90

http://www.ville-martigues.fr/index.php?id=984